Le protocole ALAMER pour « Algues de la LAisse de MER »

 

Étape 1 : Découvrez le protocole

 

> Identifiez au moins un transect de 25 mètres le long de la laisse de mer fraîche, caractérisez les dimensions moyennes de cette dernière sur chacun des transects (longueur, largeur et épaisseur) et notez les pratiques observées (trace de passage de cribleuse, accès engins motorisés, chars à voile…) ;

    

> Répartissez les observateurs par petits groupes le long des transects, chaque petit groupe positionne son quadrat de 1 m² le long de ce transect et le prend en photo avec un numéro d’identification positionné dans le quadrat ;

> Identifiez et quantifiez les algues présentes dans la clé d’identification à l’intérieur du quadrat, et prenez en photo les algues non identifiées ;

> Partagez vos observations avec les scientifiques.

Découvrez le protocole en images !

Merci aux élèves de CM1/CM2 de la promotion 2017-2018 de l’école du centre-ville de Concarneau, pour la réalisation de cette vidéo.

 

 

Étape 2 : Téléchargez les documents

 

Retrouvez ici l’ensemble des documents nécessaires à la réalisation du protocole :

 

 

> La clé d’identification des algues qui permet d’identifier les différentes espèces ou groupes d’espèces d’algues à étudier ;

 

> La fiche protocole qui synthétise les étapes à réaliser ;

 

> La fiche de terrain à compléter par l’enseignant ou la structure d’éducation à l’environnement, qui permet de noter les observations réalisées sur le transect ;

 

> La fiche de terrain à compléter par les scolaires, qui permet de noter les observations réalisées dans les quadrats ;

 

> Les numéros d’identification des quadrats sur le transect.

 

Étape 3 : Préparez votre sortie

 

> Apprenez à utiliser les outils dédiés au protocole

Le temps d’attention étant parfois limité, il est préférable de réaliser une séance préparatoire en classe, en amont de la sortie sur le terrain. L’objectif de cette séance est double : d’une part, se familiariser avec l’utilisation de la clé d’identification des algues, et donc, les espèces qu’il est possible de rencontrer sur la plage, et d’autre part, faciliter la mise en place du matériel scientifique lors de la sortie de terrain.

 

> Planifiez votre sortie

Le protocole étant à réaliser sur le littoral, il convient de rappeler quelques règles de bonne pratique avant de se lancer à l’assaut de la laisse de mer :

– Prenez connaissance de la météo de la journée et des horaires de marée, et prévoyez une tenue adaptée aux conditions météorologiques (veste imperméable, bottes, bonnet, gants, crème solaire, chapeau…) ;

– Réalisez le protocole à la marée descendante où au moment de la basse mer. Il est en revanche fortement déconseillé de le réaliser à la marée montante pour des raisons évidente de sécurité, ou au moment de la marée haute car la laisse de mer n’est sans doute pas encore déposée sur le sable ;

– Rendez-vous sur la plage que vous souhaitez échantillonner un ou deux jour avant la sortie de terrain, pour vérifier la présence, la fraîcheur et la quantité des algues de la laisse de mer.

> Préparez votre matériel

– Un transect de 25 mètres (par dizaine d’élèves) ;

– Un quadrat de 1 mètre carré (par groupe de 2 ou 3 élèves) ;

– Une étiquette numérotée (par quadrats) ;

– Une clé d’identification des algues (par groupe de 2 ou 3 élèves) ;

– Une fiche de note enseignant ou structure d’éducation à l’environnement (par sortie) ;

– Une fiche de note scolaire (par groupe de 2 ou 3 élèves) ;

– Un appareil photo.

 

Astuces !

Pour matérialiser le transect : utilisez une corde d’une longueur de 25 mètres.

Pour matérialiser le quadrat : utilisez une corde de 4 mètres de longueur et réalisez un nœud tous les mètres pour former les sommets du carré.

Pensez également à plastifier vos clés d’identification des algues et vos numéros de quadrats.

   

Exemple pour une classe de 24 élèves : vous aurez besoin de 2 transects (2 x 12 élèves), 5 quadrats par transect soit 10 quadrats (10 x 2 ou 3 élèves), 10 numéros d’identification des quadrats (1 numéro par quadrat), 10 clés d’identification des algues (1 exemplaire par groupe d’élèves), 1 fiche de note enseignant ou structure d’éducation à l’environnement (1 exemplaire par sortie terrain) et 10 fiches de note scolaire (1 exemplaire par groupe d’élèves).

 

 

Étape 4 : Observez et partagez vos données

 

Une fois le protocole réalisé et l’ensemble des informations recueillies, il est important que les scientifiques puissent disposer de vos données pour les analyser. La dernière étape de ce protocole consiste à rentrer vos données sur le formulaire de saisie mis à votre disposition dans l’onglet « Saisir une observation ».

Vos données sont précieuses et viendront enrichir les connaissances des scientifiques !