Le protocole OLAMER pour « Oiseaux de la LAisse de MER »

 

– PROTOCOLE EN PHASE DE TEST –

 

Le protocole OLAMER a pour but d’étudier la dynamique spatiale et temporelle des oiseaux qui fréquentent la laisse de mer, à la recherche de nourriture ou d’une zone de nidification, face aux changements globaux. Dans un premier volet destiné aux naturalistes et aux gestionnaires d’espaces, ce protocole vous permettra de découvrir la diversité des oiseaux qui fréquentent nos côtes et d’appréhender leur dépendance à cet habitat.

 

 

Étape 1 : Découvrez le protocole

 

Comme énoncé en haut de page, ce protocole est actuellement proposé en phase de test. L’idée est en effet, que quelques naturalistes/ornithologues se mobilisent pour tester avec nous cette première version du protocole et nous faire remonter les problèmes qu’ils ont rencontré lors de sa réalisation. Grâce à ces échanges, il sera possible d’améliorer ce protocole en proposant des nouvelles versions, plus abouties, jusqu’à obtenir une version définitive répondant aux questions des scientifiques et prenant en compte les attentes des naturalistes.

Vous êtes ornithologue de par votre métier ou pour vos loisirs et souhaitez nous aider dans cette démarche ? Contactez-nous pour que l’on puisse échanger sur le protocole OLAMER.

 

> Identifiez un transect couloir d’environ 100 mètres de longueur le long de la laisse de mer et aussi large que la plus grande largeur de la laisse de mer, puis caractérisez l’état de la laisse de mer et notez les pratiques observées à cette échelle ;

   

> Identifiez et comptabilisez les oiseaux présents sur la laisse de mer fraîche et/ou ancienne ;

   

> Observez et quantifiez les invertébrés de la laisse de mer ;

   

> Partagez vos observations avec les scientifiques en nous renvoyant la fiche de saisie complétée.

   

 

Étape 2 : Téléchargez les documents

 

 

 > La fiche protocole qui synthétise les étapes à réaliser ;

 

 > La fiche recommandations qui permet de préciser certains points du protocole ;

 

 > La fiche de terrain à compléter qui permet de noter les observations réalisées sur le transect ;

 

 > La fiche de saisie à retourner par mail (plagesvivantes@mnhn.fr) avec les observations réalisées.